Extension du centre commercial de la Part Dieu

created with MySignature.io
RAVOUNA Morgane
Vente - Location - Recherche de bureaux
phone:  0650 222 899
email:  morgane@lyonbureaux.com
Create your own signature

Actuellement une quarantaine de chantiers sont en cours à la Part-Dieu.

Aujourd’hui nous allons nous intéresser à l’extension du centre commercial de la PART DIEU qui en fera le plus grand centre commercial de France et l’un des plus grand d’Europe avec un investissement de 310 millions d’euros.

  1. LE CENTRE COMMERCIAL

Ouvert en 1975, sur cinq niveaux, le centre commercial de La Part-Dieu est desservi d’emblée par le métro B, et comporte un grand nombre de magasins, avec de grands magasins Jelmoli et Marks & Spencer en chefs de file, et un cinéma à salles multiples.

Une première extension avait déjà eu lieu en 2010 par le cours OXYGENE qui permet de relier le centre commercial à la tour oxygène.

En 2019 le centre a reçu plus de 30,4 millions de visiteurs. Aujourd’hui le but sera d’unir le shopping, les loisirs et la culture dans ce nouveau bâtiment.

Grace à la nouvelle extension le centre commercial va gagner  32.000 m² pour atteindre les 160.000m2 de galerie marchande (pour comparer le DEFENSE fait 127.000m2), passant de 240 à plus de 300 boutiques créant ainsi plus de 900 emplois. (Candidature en ligne ICI

Une « Food Society » de 3.000m2 est prévues comprenant plus de 25 enseignes de restaurants, un cinéma UGC qui passe de 14 à 18 salles pour un total de 3.000 places construit au sommet, des enseignes comme MUJI, DANIEL WELLINGTON ou ABERCOMBIE & FITCH sont égalements annoncées.

Pour la petite anecdote, sur le chantier pour ce repérer ils ont déjà les panneaux des salles de ciné 😉

Et pour sublimer tout cela, un toit terrasse végétalisé unique en Europe de 7.000m2.

2. L’ARCHITECTURE

Unibail-Rodamco-Westfield, son propriétaire principal, a voulu que cet agrandissement soit l’occasion d’atténuer la coupure qu’engendra dans l’hyper centre le mastodonte des années 70.

C’est ainsi qu’entre autres dispositifs (amples escaliers menant depuis la rue aux jardins créés en toit-terrasse…), MVRDV a imaginé de poursuivre l’enveloppe d’origine en la rendant poreuse au niveau d’entrées vitrées monumentales. 

Nous avons eu la chance de pouvoir visiter le chantier en novembre Merci à Chloé TEIXEIRA et Harold MARNET

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*